Réseau Prévention Main / Coordonner les patientsfessionnels...accompagner les patients

IMPRIMER

Les accidents domestiques courants

Données épidémiologiques
Extrait de l'article : "Pour une campagne nationale de prévention des accidents de la main" P. Bellemere, La FESUM

Les lésions traumatiques de la main et du poignet représentent la première cause, soit 12 %, de l’ensemble des lésions traumatiques répertoriées.

Le membre supérieur est concerné par un accident de la vie courante dans 34,3 % des cas mais le taux d’atteinte de la main et du poignet n’est pas précisé.

L’enquête FESUM a montré qu’il y a plus de deux accident de la vie courante pour un accident du travail.
Dans cette enquête, les accidents qualifiés de domestiques (38 %) sont les plus fréquents, devant les accidents de sports (15 %) puis ceux liés au bricolage ou au jardinage (10 %).

Les agents causaux des accidents de la vie courante (toutes localisations anatomiques confondues) sont multiples et liés de façon évidente à des activités manuelles au premier rang desquelles figurent les manipulations d’appareils et ustensiles de cuisine, de bricolage et de jardinage.

Les accidents de la main liés au temps libre dans l’enquête FESUM sont responsables de 25 % des accidents de la main soit 41 % des accidents de la vie courante.
Le temps libre est ainsi presque autant pourvoyeur d’accident de la main que le travail qui est responsable de 28 % des accidents dans l’enquête FESUM.

Voir en détail les accidents de cuisine

Voir en détail les doigts de porte


Réseau Prévention Main Ile-de-France
6 Rue Serret 75015 Paris